Un jour je devrais lui dire

Commençons par la fin ! - Charlie Hebdo

Un emblème, une mémoire, une tribu d'irréductibles est tombée.


Un jour je devrais lui en parler, c'est certain, un jour il/elle sera ce qui 'est passé, qui étaient ces hommes et pourquoi ils sont tombés. Quand j'écris cette phrase j'ai l'impression que je vais lui raconter ce qui c'est passé durant la 2nd Guerre mondiale... Pourtant c'est bien aujourd'hui ! que c'est arrivé, en 2015 ! Date qui, selon le docteur est celle de ta conception. 

Oui c'est pour cela que je disais plus haut "il/elle" car nous ne savons pas encore, nous savons juste que tu es là et que tu ouvrira les yeux dans ce monde où de grande homme ton donné leur place. 

Un jour je te dirais et t'expliquerais pourquoi le premier article qui parle de toi, parle aussi d'eux, pourquoi même si on pensait avoir obtenu certains acquis, on ne les a jamais vraiment et qui faut regarder devant soit et dire ce qu'il y a à dire... Toi, quand on te parlera de Charlie, tu ne penseras sûrement qu'à un grand mec mince avec un bonnet rayé rouge et blanc, mais dans cette histoire ce n'est que le rouge qui est resté, pour le sang versé, pour la colère qui a envahi les rues, pour la chaleur qui a envahi nos cœurs alors que tous ce sont rassemblés d'une même voix. 

Tu ne comprendras sûrement pas avant longtemps, mais je te parlerais des ces hommes qui ont marqués l'histoire. Bien sûr il n'y a pas qu'eux qui l'ont fait ! mais c'est tellement loin pour nous tout ces autres événements que cette histoire là nous est palpable, que nous l'avons vécu et que nous en avons pleuré. 

Toi aussi, je l'espère deviendra une belle et bonne personne. C'est leur "fin", pas la tienne, toi, ta vie ne fait que commencer ! Tu ne t’appelleras peut être pas Charlie, mais au fond, on est tous des Charlies. Après tout, tu ne t'en rappellera plus, mais toi aussi tu y étais.


Biz petite cacahuète. 

0 Commentaires