L'instinct de protection

Un Body Gard en Baskets.


C'est étrange ce qui se passe en moi, non pas que je laissais de côté Madame T. Lorsque nous sortions, mais c'est beaucoup plus intense maintenant qu'elle est enceinte.

Loin de ressembler à Kevin Cosner dans BodyGard, pourtant je ne peux pas m'empêcher d'être au plus proche de son ventre, à calculer à l'avance le moindre choc, le moindre risque que la princesse pourrait rencontrer. 
Sommes-nous programmer pour cela ? 
C'est comme un instinct primitif qui me ronge à tout moment. Dès qu'il y a du monde, je deviens une sorte de bouclier humain, écartant la foule devant nous comme si j'essayais de faire passer une célébrité à travers une masse furieuse de groupies.

 Parfois avec humour, parfois physiquement, je brave la population
Que la vie est mal faite pour les femmes enceintes ! A quoi ça sert de faire des caisses prioritaires quand rien n'est mis en place réellement pour elles, et c'est sans compter sur les clients qui sont souvent plus hostiles à la femme enceinte qu'autre chose.

Pour exemple faisant la queue dans notre supermarché habituel, nous faisions la queue tout simplement sans rien demander à personne et là une dame à côté de nous, et nous savions qu'elle était là avant nous, nous signale, sans même nous regarder, qu'elle est derrière le monsieur qui nous précède... Je n'ai pu me retenir, avec légèreté et un peu d'humour, je me suis tourné vers ma femme et bien fort je lui ai dit " Chérie, tu est enceinte, tu peux passer devant tout le monde si tu veux" Bien sûr, la dame a fait mine de ne pas relever mais c'était très satisfaisant de la prendre pour une conne. Au final, nous avions, par le biais de la relecture, pu passer devant elle et arriver de l'autre coté des caisses, j'avais cette envie de l'attendre pour lui dire "vous voyez rien ne sert de vouloir par dessus tout être le premier"  ... Bon ok  ! Je l'ai laissé en l'état et nous sommes partis.


Et les transports ? 

Passer son temps à faire le bouclier humain, c'est pas drôle, mais je n'arrive pas à m'en empêcher. Je trouve que les gens ne savent pas marcher, ne savent pas se comporter en société... Enfin, je l'ai toujours pensé, mais depuis la grossesse de Madame T. c'est devenu une évidence. Déjà parce que tu peux être enceinte jusqu'au bout des ongles, tu peux mourir avant que quelqu'un te propose un siège pour t’asseoir. Je suis trop souvent obligé de faire les gros yeux de manière très explicite pour qu'enfin on ait une âme de bon Saintmaritain. Du haut de mes 1m86, en général, je fais mon effet !


Aller ! Encore 40 jours à tirer et j'irais mieux ! Non, je ne crois pas ! J'aurais encore ma Poulette à protéger... J'en ai pas fini d'être un père angoissé !

0 Commentaires