[Avant première] Les Malheurs de Sophie, le film

Les Malheurs de Sophie, Le Film.


Ce n'est pas qu'un film, c'est le 1er cinéma de ma grenouille. Et oui, du haut de ses quatre mois, je ne l'aurais jamais cru, je pensais faire un tour pour cette avant-première où était présentée également une collection Lili Gaufrette sous le thème du film que je vous présenterais d'ici quelques jours... Et pourtant ! 

C'était stratégique, je m'étais posé sur un siège, près de la porte de sortie au cas ou la grenouille ne tienne pas, au cas ou, du haut de ses quatre mois elle me fasse un gros coup de fatigue et hurle à plein poumon dérangeant les autres parents accompagnés de leurs rejetons qui étaient également présents.

Il n'en fut rien ! 

Elle a dû dormir à tout cassé 10 minutes durant le film, mais sur la globalité était très attentive à tous ce qui ce passait, parfois même, lors de scène avec un peu d'action, elle me faisait rire, s'excitant elle aussi au rythme du film. 



Parlons du film ! 

Le Synopsis 
Depuis son château, la petite Sophie ne peut résister à la tentation de l'interdit et ce qu'elle aime par dessus tout, c'est faire des bêtises avec son cousin Paul. Lorsque ses parents décident de rejoindre l'Amérique, Sophie est enchantée. Un an plus tard, elle est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini. Mais Sophie va pouvoir compter sur l'aide de ses deux amies, les petites filles modèles, et de leur mère, Madame de Fleurville pour se sauver des griffes de cette femme.


Sophie
La petite Sophie est espiègle, elle ne manque pas une occasion de faire une bêtise et de faire tourner sa mère, sa bonne et tous les voisins en bourrique. Mais Sophie, s'en veut, elle regrette à chaque bêtise qu'elle fait et recommence dès que l'occasion se présente de nouveau.
Si la vie se sophie est pleine d'insouciance, elle sera rapidement bouleversée après la mort de ses deux parents et son retour en France, accompagnée de sa belle-mère, madame Fichini interprétée par la grande Muriel Robin. La Vie de la Petite Sophie n'est plus aussi rose et chaque bêtise est maintenant soulignée par le fouet. C'est sans compter sur ses amis, Camille et Madeleine et leur mère, la douce Madame Fleuville.

Christophe Honoré nous livre une interprétation de la petite chipie de la Comtesse de Ségur qui nous replongera en enfance à coup sûr. C'est avec une certaine nostalgie qu'on pourra se rappeler que nous aussi nous avons été des enfants terrible mais que notre mère était là pour nous pardonner nos bêtises. 

Un film pour les enfants mais aussi pour les parents !

1 Commentaires

  1. Bonjour,
    Personnellement, j’adorais regarder le dessin animé quand j’étais petit, mais je ne savais pas qu’on en avait fait un film. Merci pour ce partage. Je m’en vais immédiatement télécharger ce long métrage.
    Au revoir

    RépondreSupprimer